Valorisation matière

Le groupe s’efforce d’apporter et de trouver de nouvelles solutions de valorisation matière dont le but est d’utiliser des déchets en substitution à d’autres matières ou substance. Nous avons des programmes de recherche en cours sur le réemploi de déchets permettant de limiter l’utilisation de nos ressources naturelles
Le principe de la valorisation matière est de donner une seconde vie au déchet, qui devient une matière première.

Les principaux déchets valorisés au sein du Groupe sur nos sites et en collaboration avec nos partenaires : Pneus, cendres volantes, mâchefers,…

Les cendres volantes en substitut d’une chaux et/ou au ciment ou au liant hydraulique routier (LHR) est une technique éprouvée qui offre trois types d’avantages : techniques, économiques et environnementaux.
 Nous les utilisons dans un process de fabrication de mortier et également en traitement de sol, couche de forme et remblai (mâchefer) ; Leur caractéristiques géotechniques et chimiques se substitue aux matériaux nobles

Avantages techniques:
Le traitement des sols présente des caractéristiques mécaniques comparables à celles d’une grave-ciment ou grave hydraulique. Cette technique assure une bonne répartition des charges sur le support, grâce à la rigidité de la nouvelle structure ainsi qu’un bon comportement vis-à-vis des cycles de gel-dégel.

Avantages économiques
La réutilisation des matériaux en place est un facteur d’économie important puisqu’il réduit au minimum les déblais issus du décaissement, la mise en décharge, l’apport de granulats et le coût de leur transport. Cette technique est très économique du fait de la durée plus courte des travaux par rapport à une solution avec décaissement.

Avantages écologiques et environnementaux:
Cette technique permet une importante économie d’énergie, par la réduction des matériaux à transporter, à mettre en décharge donc une diminution des gênes à l’usager et une réduction de la fatigue du réseau routier autour du chantier.
La réutilisation des matériaux en place limite l’exploitation de granulats, ressources naturelles non renouvelable.

Pour les pneus, ils sont quant à eux triés puis broyés. La gomme est recyclée en réintégration d’autres produits en caoutchouc (dalle en caoutchouc, sols de parc de jeux…) ; les fibres métalliques recyclées en  sidérurgie/métallurgie.

VOILA_REP_ID=C12581E6:003BA07E